Occupation du théâtre d'Orléans (Loiret)

Les travailleurs de la culture veulent pouvoir vivre dignement

Brève
18/03/2021

Comme dans plusieurs villes françaises, depuis vendredi 12 mars des artistes, techniciens, salariés et précaires de la culture occupent le théâtre d’Orléans jour et nuit pour dénoncer le mépris du gouvernement.

Comme tous les travailleurs, ils veulent pouvoir vivre de leur travail, ce dont les prive la crise actuelle. Dans le communiqué qu’ils ont voté en Assemblée Générale le premier soir, ils demandent le retrait de l’attaque contre l'assurance chômage et revendiquent une année de prolongation de leurs droits, pour tous les intermittents comme pour les autres catégories de travailleurs.

Depuis le premier jour, ils se réunissent chaque soir à plusieurs dizaines, et ouvrent le théâtre sur l’extérieur pour populariser leur combat. Le premier week-end, près de 200 personnes se sont ainsi réunies avec eux devant le théâtre. Chaque jour, ils reçoivent de nombreuses marques de soutien de la population et de militants, comme des croissants apportés dimanche matin par une délégation de cheminots qui ont été chaudement accueillis.

Tout cela les encourage et ils ont bien raison d’être déterminés à faire reculer le gouvernement.

Les dernières brèves