Loches (Indre-et-Loire)

Brève
15/11/2020

À l’Ehpad de Puygibault 143 pensionnaires sur 205 et 47 soignants sont positifs au Covid-19. Douze résidents sont morts.

Cela fait des mois que les personnels des Ehpad se battent pour obtenir des embauches. Au lieu de cela ils sont incités à venir travailler même positifs s'ils sont asymptomatiques et contraints de venir travailler par le retour du jour de carence  et la perte de salaire sur la prime d’assiduité en cas d’arrêt de travail.

Dès le début de la crise sanitaire, la priorité du gouvernement a été de garantir que la machine à profit continue à fonctionner « quoi qu’il en coûte ». Les centaines de milliards ont été pour les grandes entreprises, pas pour l’hôpital ni pour les Ehpad.

Le gouvernement est complètement responsable de cette situation révoltante.

Les dernières brèves