Chartres (Eure-et-Loir)

Mobilisation contre l'arnaque du Ségur de la Santé

Brève
10/12/2020

Après plusieurs jours de mobilisation au mois de novembre, une trentaine d’agents du secteur médico-social se sont rassemblés le mardi 8 décembre devant le Conseil départemental de Chartres. Ils travaillent à la Fondation d’Aligre pour les personnes âgées ou atteintes de la maladie d’Alzheimer, à Lèves, à l’hôpital de Chartres, au foyer de vie Gérard Vivien de Courville-sur-Eure, au dispositif d’accompagnement médico-éducatif de Champhol, etc.

Comme tout le personnel soignant, ils ont continué à travailler pendant la période du confinement et subissent les mêmes bas salaires que leurs collègues. Ils veulent donc, à juste titre, obtenir la revalorisation salariale de 183 euros mensuels promis lors du Ségur de la santé aux soignants mais dont le secteur médico-social a été exclu.

Les dernières brèves