Indre-et-Loire

SKF : des débrayages efficaces

Brève
15/05/2022

         A l’usine de Saint Cyr-sur-Loire, la CGT poussée par le ras le bol et l’inquiétude des travailleurs des ateliers Automotive et DGBB, leur a proposé des assemblées dans chacune des équipes.

         Le mardi 3 mai, environ deux cents personnes se sont ainsi rassemblées et ont exprimé leur volonté que des intérimaires soient embauchés pour les soulager du travail de plus en plus intensif et des tâches de plus en plus nombreuses. C’était aussi une réaction à l’annonce de la direction envisageant de baisser de 6 à 4 le nombre des ouvriers sur les lignes du secteur dit DGBB.

         Lors de ces AG, des travailleurs des services méthodes, maintenance et assistance technique ont participé, ce qui n’est pas très fréquent. On y a vu aussi plusieurs intérimaires.

         Le lendemain, lors de nouvelles réunions, la CGT faisait savoir que la direction ne comptait rien faire. Devant le mécontentement, les délégués choisirent alors d’appeler à débrayer 1 heure le jeudi dans chaque équipe.

         C’est ainsi qu’une centaine de travailleurs des équipes du matin et normale se sont retrouvés dehors ensemble. Plusieurs dizaines d’autres en ont fait autant sur l’équipe d’après-midi. Chacun a pu raconter aux autres ses problèmes, liés à la surcharge de travail, à la pression des chefs ou aux inquiétudes quant au maintien des postes de travail. Nombreux parmi ceux qui participaient à ce débrayage exprimaient la nécessité que les intérimaires soient embauchés, car leur turn over permanent suscite beaucoup de ras le bol et les espoirs sont réels parmi ces collègues en situation de précarité.

         Finalement dans l’après-midi même, la direction cédait sur 20 embauches d’intérimaires d’ici au mois de septembre. De plus, elle s’est sentie contrainte d’annoncer le gel des suppressions de postes prévues sur les lignes des DGBB et de faire un effort  en direction des services méthodes ou d’assistance technique.

         Il restera bien sûr à vérifier que les promesses deviennent réalité, en attendant, le sentiment d’avoir fait reculer le patron et d’avoir obtenu la promesse d’embauches espérées depuis longtemps a réjoui tout le monde.

Les dernières brèves