La République du Centre (Loiret) :  Un duo féminin pour conduire Lutte ouvrière à la législative partielle

Article de presse
08/02/2018

Anne-Marie Fourniols et Dominique Clergue

Comme en juin 2017, Dominique Clergue sera la candidate à la législative partielle dans la quatrième circonscription du Loiret pour Lutte ouvrière. Sa suppléante reste Anne-Marie Fourniols.

À 52 ans, Dominique Clergue, ouvrière de l’usine Hutchinson de Châlette-sur-Loing entend une nouvelle fois incarner le camp de tous les travailleurs mais aussi celui des chômeurs et retraités.

Pour le parti trotskiste, la lutte des classes est plus que jamais d’actualité : « Les patrons veulent nous faire croire qu’ils sont indispensables. Mais qui conduit les transports?? Qui produit les voitures?? Qui soigne?? Qui enseigne?? C’est nous, les travailleurs, qui créons de la richesse dans cette société », martèle la candidate.

LO dénonce l’aggravation généralisée des conditions de travail, dans le privé comme dans la fonction publique. « Dans les Ehpad, je vous garantis qu’ils la sentent, l’exploitation ».

Un constat qu’aurait bien du mal à nier sa suppléante Anne-Marie Fourniols, 60 ans. L’ancienne infirmière dans un service « long séjour » à Amilly insiste sur le rôle fondamental de l’hôpital : « Pas fait pour être rentable, mais pour rendre service. »

Jean-Baptiste Dos Ramos

Lien vers l'article