Caisse d'épargne Grand Est

550 suppressions d'emplois en vue

Brève
27/01/2019

Il faudra bien lui faire rendre gueule

Les salariés ont appris par la presse la volonté de la direction de supprimer 550 emplois en quatre ans sur les 3010 que comptent les 10 départements de la région Grand Est.

La raison invoquée par la direction de la Caisse d’Épargne est évidemment la "digitalisation", l'informatisation du travail : les clients n'auraient plus besoin de présence humaine puisqu'ils font tout en ligne eux-mêmes.

Outre que nombre de clients se plaignent de cette situation où plus personne n'est là pour les écouter, la véritable raison est à chercher ailleurs : c'est la soif de profit du capital financier.

Les salariés ont exprimé la satisfaction que la transparence s'impose grâce à la presse. Maintenant, ils savent contre quoi se battre et les pouvoirs publics ne pourront plus se cacher. Il faudra bien obliger "l’Écureuil" à lâcher ses noisettes.