Stockage des masques (Marolles)

Destructions en pleine épidémie

Brève
20/05/2020

La presse a révélé une décision prise en 2011, et respectée par les gouvernements de droite, de gauche et macronistes, qui a conduit l’État à se défaire progressivement de son stock de masques.

À partir de 2017, le gouvernement a ordonné des destructions, et on est passé de 700 millions de masques environ à 110 millions. Les masques étaient stockés dans des entrepôts gérés par l’armée, comme celui de Marolles, près de Vitry-le-François dans la Marne. Sur ces sites, alors que l’épidémie avait commencé, et alors que les hôpitaux de Vitry-le-François et de Saint-Dizier, tout proches, étaient déjà débordés, on continuait à détruire méthodiquement et imperturbablement pour suivre les ordres.

Avec un État aussi irresponsable, plus que jamais il y a là un système social à renverser ! La priorité, c’est sauver les vies, pas les profits !

 

Les dernières brèves