Centre de rétention administrative de Metz

On enferme les enfants !

Brève
09/05/2019

d'après Lupo

Avec 113 enfants qui ont été enfermés en 2018 dans le centre de rétention administrative de Metz, la préfecture de Moselle détient un record peu glorieux d’inhumanité. Le CRA de Metz est en effet le seul avec celui du Mesnil-Amelot en Seine-et-Marne à oser pratiquer l’enfermement des mineurs. C’est ce que dénoncent en même temps dans le Républicain Lorrain du 9 mai l’Unicef et l’Ordre de Malte.

Selon cette dernière association : « Les enfants se retrouvent dans un lieu de privation de liberté, construit sur un mode carcéral. Il y a des grilles, des barbelés, des hauts-parleurs, beaucoup de policiers ».

En 1989 la France a signé la Convention internationale des droits de l’enfant qui interdit leur enfermement. Mais l’Etat s’assoit dessus comme sur le droit d'asile et sur ses grands principes de liberté, d’égalité et de fraternité...