Hôpital de Reims

« Forfait », un terme bien choisi

Brève
25/04/2021

Mercredi 14 avril, Macron est venu au service de pédopsychiatrie de l’hôpital de Reims pour annoncer la création d’un forfait de dix séances « gratuites » de psychologue pour les mineurs.

Cette mesure ne répond absolument pas aux véritables problèmes : « Il faut un an d’attente pour avoir un rendez-vous en pédopsychiatrie », « Il faudrait doubler, voire tripler les effectifs » pointent les médecins du service.

Le manque cruel de moyens des hôpitaux, c’est le plus gros forfait de Macron et de ses prédécesseurs, qui préfèrent être au chevet des grands bourgeois.

Les dernières brèves