PSA Trémery :  Ils se goinfrent

Echo d'entreprise
25/11/2020

Stellantis, le nouveau groupe né de la fusion PSA et Fiat-Chrysler, sera basé au Pays-Bas… où il n’y a guère d’usine fabriquant des Fiat, des Peugeot, des Citroën ou des Opel.

Les Pays-Bas sont un paradis fiscal. Comme cela le nouveau groupe payera moins d’impôts tout en siphonnant nos impôts par les multiples aides du gouvernement.

Les actionnaires sont reconnaissants envers les PDG des deux groupes : Carlos Tavares, président du directoire de PSA et futur directeur général de Stellantis, recevra un bonus de 1,7 million d'euros à la clôture de l'opération. Mike Manley, directeur général de FCA, devrait toucher quant à lui notamment une prime « équivalente à environ cinq fois son salaire de base annuel ».

On s’en souviendra quand ils viendront nous dire qu’il faut qu’on se contente de nos salaires et qu’il n’y a pas d’argent. Ils seront vachement crédibles…