Le CHRU de Nancy au bord de l'implosion

Le constat accablant du DG

Brève
17/12/2021

Pour faire face à la cinquième vague de Covid le CHRU de Nancy est confronté à une pénurie de soignants et à des problèmes d'effectifs. Le directeur général du CHRU a déclaré dans Lorraine Actu du 3 décembre : « On se retrouve avec 500 absents tous les jours [500 !]. C’est lié à une fatigue générale de nos professionnels ».

Mais qui, sinon le DG, en application des directives gouvernementales, a mis le CHRU dans cet état en épuisant les soignants avec plus de 40 restructurations de services depuis son arrivée en mars 2013 ?

Et il n'y a pas que les soignants qui manquent. Au pôle digestif et au bloc Lepoire, les ASH manquent : maladies, restructurations des services avec suppressions de postes, augmentation des tâches... Celles qui restent ne peuvent plus suivre, et ce sont les AS qui doivent faire leur travail. Au service intérieur de Brabois, quatre agents sont en longue maladie depuis des mois, un seul est remplacé !

Au lieu de continuer à supprimer des postes à l'hôpital comme le fait la direction, il faut embaucher massivement dans toutes les catégories !

 

Les dernières brèves