Hôpital de Mulhouse

Les conséquences de la casse de l’hôpital public

Brève
26/09/2021

À l’hôpital de Mulhouse, le sous-effectif permanent a été aggravé par la suspension - sans salaire - de 170 soignants non vaccinés, en application des mesures gouvernementales iniques. Du coup, il n’est tout simplement plus possible d’y soigner les malades au quotidien, en dehors de vagues épidémiques, au point de devoir déclencher le plan Blanc, c’est-à-dire la déprogrammation d’opérations et le retour du personnel en congés.

À force d’économies sur les dépenses de santé, les gouvernements du passé ont laissé les hôpitaux à nu. Celui de Macron s’attaque à présent à l’os.

Les dernières brèves