CHRU de Nancy :  L’hôpital toujours en tension

Echo d'entreprise
25/12/2020

La recherche du taux maximum d'occupation des lits a mené l'hôpital à la catastrophe

Les services de réanimation sont toujours saturés avec les malades Covid et le rattrapage des interventions qui avaient été reportées au printemps lors de la première vague.

Et, avant même la fin du confinement, l’épidémie a repris sa progression, ce qui ne peut qu’inquiéter pour les semaines à venir.

Aucun répit : voilà ce qui attend les soignants dans un hôpital à bout de souffle.