Saint-Gobain PAM

Mélenchon et le mirage de la nationalisation

Brève
29/08/2020

Pour Mélenchon l'important c'est la souveraineté nationale sur l'adduction d'eau, pas le maintien des emplois

Dimanche 23 août, lors de l’université d’été de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon a réclamé la nationalisation de Saint-Gobain PAM en réponse au projet de cession envisagé par Saint-Gobain. Comme tout ce que dit Mélenchon c’est du radicalisme à bon compte…

Car en même temps il a confirmé avoir téléphoné pendant le confinement à Roux de Bézieux, le président du Medef, qui lui aurait dit : « La nationalisation, ce n’est pas un gros mot ». Interrogé sur France Inter, Roux de Bézieux a été encore plus explicite : « Je lui ai dit simplement que, quand il n'y a pas d'argent privé pour aller dans une entreprise, l'argent public devait venir ». Ainsi la nationalisation peut être une bonne affaire pour les capitalistes, notamment quand une entreprise n’est pas assez rentable à leurs yeux.

Mais elle ne peut en aucun cas être un objectif de défense de l’emploi pour les travailleurs, les milliers de licenciements dans la sidérurgie lorraine dans les années Mitterrand, lorsqu’elle était nationalisée, l’ont suffisamment prouvé.

Les dernières brèves