Blanchisserie Kalhyge - Colmar

Mobilisés contre les « salaires misérables »..

Brève
22/12/2018

Les travailleurs de la blanchisserie Kalhyge de Colmar ont fait grève pendant 6 jours pour obtenir un 13ème mois ou "au moins la prime Macron", comme ils disaient. Cette "prime exceptionnelle", même défiscalisée et distribuée au bon vouloir des patrons, c'en était encore trop pour les patrons du groupe NEHS, propriétaire des blanchisseries et filiale des mutuelles MNH dont le chiffre d'affaire dépasse le milliard d'euros.

Des patrons qui ont très bien compris où le gouvernement voulait en venir : éviter avec ses mesures d'enfumage que les capitalistes ne passent à la caisse.

Leur lutte a quand-même permis aux travailleurs de Kalhyge d'obtenir deux jours de congé de plus, ainsi qu'une prime de 50 € mensuels. Comme le disaient des grévistes, la grève, "il n'y a plus que ça qui marche, c'est comme les gilets jaunes (...)". C'est on ne peut plus clair.