Trains en Haute-Marne

On paie cher la recherche de rentabilité

Brève
11/02/2021

Le 4 février, avant la manifestation pour l'emploi, les cheminots ont tenu une permanence pour alerter sur l'abandon par la SNCF des lignes et gares qu'elle ne juge pas assez rentables.

A Chaumont comme partout, les guichets dans les gares sont en voie de disparition, et il y a de moins en moins de trains dans le département. A Chalindrey, il n'y a plus de train entre 9h34 et 16h40. On en arrive à des absurdités comme des trains régulièrement remplacés par des bus, ou des allers sans retour dans la journée pour certaines destinations.

La recherche de la rentabilité par la direction SNCF est la priorité des priorités. Quant aux intérêts des voyageurs – et des travailleurs du rail - c’est le cadet de ses soucis.

Les dernières brèves