Mélenchon à Florange

Produire « lorrain », « français » ou se défendre en tant que travailleurs ?

Brève
26/11/2018

Quand le drapeau bleu blanc rouge remplace le drapeau route... Wikipedia

Mélenchon participait vendredi dernier à la marche « pour un acier lorrain » de la CGT.

Ecologie oblige, il a déclaré selon le Républicain lorrain « Il n'y a pas de transition écologique possible sans les matériaux et le savoir-faire de cette industrie. Les éoliennes, les hydroliennes seront en acier. Le bon sens voudrait qu'il soit français... ».

Mélenchon reprend le discours du « produisons français » qui était celui du PCF à une époque avant d’être celui du FN. Cela n’a pas de sens non seulement car les minerais viennent des quatre coins du monde, mais surtout parce que ceux qui décident, ce sont les capitalistes.

Par exemple, à l’usine Renault Sovab de Batilly, qui fabrique des utilitaires Master « lorrains », la direction a augmenté la production de 40% tout en supprimant des emplois. Ce n’est pas la nationalité de la production qu’il importe de défendre, mais nos emplois en prenant sur les profits capitalistes pour que chacun ait un salaire.