Incendies sur les ronds-points

Qui s’en prend la nuit aux gilets jaunes ?

Brève
22/11/2019

Pour faire taire les gilets jaunes : en plus de la matraque, des grenades lacrymogènes et des LBD de Castaner, il y a aussi les incendies

Dans la nuit de lundi 18 novembre à mardi, le QG des gilets jaunes du rond-point de Longeville-lès-Saint-Avold a été incendié volontairement. C’est la sixième fois qu’il y est mis le feu en un an. Chaque fois, les gilets jaunes l’ont rebâti pour continuer de se retrouver et de s’organiser…

Depuis le début du mouvement, il y a eu pas moins d’une vingtaine d’incendies de cabanes des gilets jaunes en Lorraine, tous allumés la nuit. Vu le nombre, il ne peut être question de départs de feux accidentels.

Pas plus que les violences policières, ces agressions nocturnes ne pourront éteindre la colère.

Les dernières brèves