Chaumont : consultation sur la Santé

Toutes les opinions ne sont pas bonnes à exprimer

Brève
04/09/2021

Depuis plusieurs mois, des consultations ont été organisées par la préfecture et l'ARS à propos du système de santé dans le "sud haut-marnais" réunissant élus, syndicats de soignants et même associations de patients.

Pour donner du crédit à ces échanges, le préfet avait demandé aux salariés présents de s'exprimer "sans retenue et sans réserve". Une infirmière, représentante du syndicat Sud Santé, l’a pris au mot. Elle a donc dit ce qu'elle avait pu constater comme abus, du haut en bas de la pyramide.

Mal lui en a pris : son employeur privé lui a signifié la fin de sa mise à disposition. Pas question de supporter une salariée qui ose s’écarter de la langue de bois officielle.

L’État peut toujours promettre la démocratie : à la fin, la dictature des patrons s'impose !

Les dernières brèves