Santé en Haute-Marne

Un constat accablant

Brève
16/01/2024

Dans une décision datée du 22 novembre 2023, la Haute autorité de santé (HAS), une instance à vocation scientifique, a prononcé une non-certification des établissements publics de Sud Haute-Marne et les a encouragés à revoir plusieurs aspects de leur fonctionnement.

Alors que les cliniques privées du groupe privé ELSAN de Haute-Marne l'ont déjà été en novembre 2022, c'est donc le tour des hôpitaux publics de ces trois villes de se voir recommander notamment de revoir "la prise en charge des mineurs", aux urgences et dans le reste des services, mais aussi "la prise en charge médicamenteuse" ou encore de renforcer "la maîtrise des urgences vitales sur les trois sites". Il est en particulier souligné qu'il existe des contextes portant atteinte à l'intimité et à la dignité des patients. Ce qui n'est pas dit, mais apparaît de manière évidente dans ce rapport, c'est que les hôpitaux ont un manque criant de personnel soignant, seul capable de prendre en charge les patients dans de bonnes conditions.

Ce constat accablant n’est pas nouveau. Que même la Haute Autorité de Santé s’en inquiète révèle l’état de dégradation de l’hôpital, une situation qu’au quotidien patients et soignants dénoncent depuis des décennies.

Les dernières brèves