Accident mortel à la gare de Jarville

Un drame à mettre au compte des suppressions de postes à la SNCF

Brève
11/03/2019

Des grilles ne suffisent pas à assurer la sécurité ; ce qu'il faut c'est de la présence humaine

Selon l’enquête, c’est pour jouer qu’une collégienne de 13 ans est allée sur les voies et a été percutée par un TER dans la gare de Jarville dimanche 3 mars. Il y a bien une passerelle de sécurité mais, dans cette gare, comme dans bien d’autres qui sont devenues des haltes-gares, il n’y a plus d’agents de la SNCF pour veiller au respect des règles de sécurité.

Déjà, en 2016, un jeune de 15 ans était mort dans les mêmes conditions dans la gare de Frouard…

Il n’est certes pas possible d’affirmer avec certitude que la présence de cheminots aurait évité ces drames, mais la présence d’adultes sur les quais contribuerait à sécuriser ces endroits dangereux que sont les gares.