Manque de personnel dans les services publics

Urgences, pompiers, Sncf : il y a le feu... partout !

Brève
09/07/2019

Alors que de plus en plus de services d’urgences hospitalières rejoignent la grève Thionville ce lundi, Sarrebourg... les pompiers sont aussi mobilisés pour protester contre les sous-effectifs.

Une grève nationale a été lancée jusqu’à fin août par 7 syndicats. A Metz, la moitié des pompiers étaient en arrêt maladie lundi.

Ce ne sont pas les volontaires qui manquent pour assurer le service public alors qu’il y a 6 millions de chômeurs.

C’est l’argent public qui manque : il est consacré à aider la grande bourgeoisie, la finance. Sinon, comme dirait Macron, il suffirait de traverser la rue pour trouver des boulots utiles à la collectivité. Un terme que ne connaissent pas Macron et ses amis banquiers...