Aux élections municipales :  Des listes « Lutte ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs »

Communiqué
22/01/2020

Les grèves et les manifestations contre la violente attaque du gouvernement sur les retraites ont clairement montré qu’il y a deux camps qui s’opposent dans la société : celui des capitalistes et de ses serviteurs politiques et celui des travailleurs. 

D’un côte, ceux qui ont eu le culot de dénoncer les « privilèges » des cheminots qui gagnent en un mois ce que des grands bourgeois gagnent en une heure. De l’autre, ceux qui font fonctionner la société : ouvriers, employés, techniciens, caissières, cheminots, postiers, personnel hospitalier ou des Ehpad, retraités...  

Après les gilets jaunes, une fraction des travailleurs est entrée en lutte contre la dernière attaque de Macron. Ils ont eu mille fois raison de répondre à la guerre que mènent les classes riches au monde du travail et ce n’est qu’une première bataille.Les listes Lutte ouvrière veulent affirmer que le camp des travailleurs est le seul à pouvoir mettre fin à la dictature du grand capital qui mène toute la société dans le mur, elle sont à l’image du monde du travail.

Ensemble faisons entendre le camp des travailleurs !

A Metz, la liste sera conduite par Mario Rinaldi, technicien dans l’industrie automobile, et Odile Schmitt, secrétaire. A Nancy, par Christiane Nimsgern, aide-soignante retraitée et Pierre Nordemann, employé d'organisme social. A Thionville, par Guy Maurhofer, technicien, et Isabelle Lantz, conseillère d'orientation, psychologue. A Frouard, par Lucien Aubert. A Vandoeuvre par Jacques Lacreuse....