Communiqué de Thomas Rose, porte-parole régional de Lutte ouvrière :  Soutien à Anthony Smith, inspecteur du travail suspendu par Pénicaud

Communiqué
17/04/2020

La ministre du travail a décidé de suspendre un inspecteur du travail dans la Marne, Anthony Smith, pour son action concernant la protection des travailleurs en activité. Il avait en particulier mis en garde une entreprise de service à la personne qui envoyait des aides à domicile sans les protections indispensables chez des personnes âgées.

Anthony Smith, par ailleurs militant syndical et responsable national de la CGT, ne faisait que remplir son rôle. Mais dans le contexte actuel, celui-ci va à l’encontre de la politique de Macron qui veut imposer dès le 11 mai le déconfinement et la reprise du travail à tous les salariés quitte à leur faire prendre le risque d’y laisser leur peau.

Non seulement c’est irresponsable mais c’est un scandale. En s’attaquant à Anthony Smith, Pénicaud veut faire un exemple pour intimider tous les inspecteurs du travail qui voudraient faire respecter des règles élémentaires de protection.

Voici un exemple du « monde d’après » dont parlait Macron, où la bourgeoisie, sous prétexte de crise économique, voudra imposer des semaines de travail à rallonge, la perte de congés ou de jours fériés, nous faire crever au boulot avec des masques de troisième catégorie ou pas de masques du tout !

C’est dans ce contexte d’attaques qui se préparent contre le monde du travail, qu’il faut interpréter la sanction contre cet inspecteur du travail.

J’exprime au nom de Lutte ouvrière ma solidarité complète avec Anthony Smith et nul doute que de nombreux travailleurs partagent mon indignation.