Meurthe-et-moselle—Législatives 2022 :  Jacques Lacreuse, candidat dans la 2e circonscription

Article de presse
02/06/2022

Jacques La­creuse 70 ans, mi­li­tant de Lutte ouvrière, édu­ca­teur de jeunes en­fants à la re­traite, est can­di­dat aux élec­tions lé­gis­la­tives des 12 et 19 juin dans la se­conde cir­cons­crip­tion de Meurthe-et-Mo­selle. Son sup­pléant s’ap­pelle Alain Pel­le­rin, âgé d’un peu plus de 70 ans, peintre en bâ­ti­ment à la re­traite.

C’est la qua­trième fois que Jacques La­creuse se pré­sente à ce scru­tin . En 2017, il avait ob­tenu 184 voix seule­ment au pre­mier tour.

Pour le can­di­dat, ce n’est, pa­ra­doxa­le­ment, pas « la par­ti­ci­pa­tion à l’élec­tion qui compte ». Il s’agit pour Lutte ouvrière de faire pas­ser ses idées. Et de ré­cu­pé­rer aussi un peu d’ar­gent avec le nombre de voix ga­gnées.

Pour Jacques La­creuse, « faire cam­pagne contre Sté­phane Ha­blot ou Em­ma­nuel La­cresse n’a aucun sens. Nous sommes là pour nous com­pa­rer à eux. Nous fai­sons cam­pagne sur nos idées », dit-il.

Le can­di­dat « du camp des tra­vailleurs », comme il se dé­fi­nit, es­time qu’on ne peut pas « vivre au­jour­d’hui avec des bas sa­laires. Il y a trop de tra­vailleurs pauvres en France ! Et trop de pro­fits avec trop de mil­liar­daires qui s’en sont mis plein les poches mal­gré la crise de la Co­vid-19 ».

Ce di­manche 12 juin, lors du pre­mier tour, Jacques La­creuse lance un appel à des luttes col­lec­tives et conscientes ».

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Est Républicain Meurthe et Moselle

Lire l'article en ligne