Le Républicain Lorrain Metz :  Municipales : Lutte ouvrière est de retour

Article de presse
23/01/2020

Mario Rinaldi a été candidat Lutte Ouvrière (LO), aux deux dernières élections municipales de Metz (2008 et 2014). (Marc WIRTZ )

Depuis ce mercredi après-midi, c'est officiel : Lutte ouvrière est de retour dans la bataille des élections municipales à Metz. Avec pour tête de liste le même candidat qu'en 2008 et 2014 : Mario Rinaldi.

Celui-ci avait récolté 473 voix en 2014 (1,36 %). Et 482 voix en 2008 (1,76 %). Combien en récoltera-t-il au soir du 15 mars prochain ? Peu importe. L'enjeu n'est pas dans le score, il est dans la présence.

Aux yeux des militants LO, les motifs de lutte ne manquent pas : « Les grèves et les manifestations contre la violente attaque du Gouvernement sur les retraites ont clairement montré qu'il y a deux camps qui s'opposent dans la société : celui des capitalistes et de ses serviteurs politiques et celui des travailleurs. »

Leur indignation est intacte : « D'un côté, ceux qui ont eu le culot de dénoncer les « privilèges » des cheminots qui gagnent en un mois ce que des grands bourgeois gagnent en une heure. De l'autre, ceux qui font fonctionner la société : ouvriers, employés, techniciens, caissières, cheminots, postiers, personnel hospitalier ou des Ehpad, retraités... »

© Le Républicain Lorrain, Jeudi le 23 Janvier 2020 / Metz / Edition de Metz / Metz-ville Droits de reproduction et de diffusion réservés