Le Républicain Lorrain :  Nathalie Arthaud (LO) : « Difficile de vivre aujourd'hui même en ayant un emploi »

Article de presse
28/04/2019

Pour Nathalie Arthaud, les travailleurs n'ont rien à attendre de l'Europe. ( /Marie-Claire FÖLL )

''Contre le grand capital, le camp des travailleurs'', peut-on lire sur une affiche placardée au Casino des Faïenceries à Sarreguemines, où Nathalie Arthaud, qui conduit la liste Lutte ouvrière aux élections européennes du 26 mai, est venue animer une réunion publique.

Une trentaine de personnes participent à ce temps d'échange. « J'incite les travailleurs à exprimer par leur vote ce que certains disent depuis cinq mois avec les Gilets jaunes : il est difficile de vivre aujourd'hui même en ayant un emploi, même en ayant travaillé toute sa vie. »

Nathalie Arthaud juge cet état de fait « inacceptable dans une société riche comme la nôtre. Il n'y a pas d'argent pour les Ehpad, pour embaucher les jeunes, augmenter les salaires, alors que les grandes fortunes arrivent à mobiliser une poignée de millions en quelques minutes pour restaurer la cathédrale Notre-Dame de Paris ».

Renverser le grand capital Pour LO, aucun des problèmes de la société, des menaces sur l'environnement et le climat jusqu'aux besoins les plus élémentaires, « ne pourra être résolu sans renverser le pouvoir politique du grand capital, sans exproprier les grands groupes capitalistes et les banques, pour les soumettre au contrôle de la collectivité ».

M.-C. F.

© Le Républicain Lorrain, Dimanche le 28 Avril 2019 / Lorraine / Lorraine Droits de reproduction et de diffusion réservés