Résidences du CROUS Villeneuve d’Ascq

Insalubrité et détresse à tous les étages

Brève
14/04/2021

Depuis dix ans, un programme de rénovation a été entamé sur le campus de Cité scientifique. Mais un nombre important d’étudiants, principalement étrangers, continuent à habiter des résidences du CROUS totalement insalubres.

Ce sont des chambres exiguës, mal isolées, envahies par les cafards et la moisissure, des sanitaires parfois condamnés et peu ou pas d’équipements collectifs. Voilà les logements étudiants que propose l’État d’un des pays les plus riches de la planète.

Trouver un travail devient impossible, le recours aux Restos du cœur se généralise. Des étudiants ont alerté le CROUS pour demander une baisse des loyers. Demande restée sans réponse.

Les richesses s’accumulent à un pôle de la société, l’État déverse des milliards dans la poche des capitalistes, tout cela a un coût : celui d’accentuer la précarité de la jeunesse.

Celle-ci doit se préparer à lutter pour contester le pouvoir de la classe capitaliste responsable de ce naufrage.

Les dernières brèves