Services de réanimation (Oise)

Les services de réanimation de l'Oise manifestent à Beauvais

Brève
13/05/2021

Rythmes de travail éprouvant, remplacements  difficiles, salaires « fort minables » à 1400€ en début de carrière pour un métier « formidable », le personnel de Réa en a ras le bol.

Comme dans 139 villes du pays, les infirmières et aides-soignantes des Réas de Beauvais, Compiègne et Creil ont manifesté en nombre  mardi 11 mai pour une revalorisation de leurs salaires et de leurs statuts.

Ouvriers d’usines ou personnel des services publics exercent des métiers formidablement utiles à la société pour des salaires fort minables.

Le ras le bol des soignants est celui de tous les travailleurs.

Les dernières brèves