Picwictoys : aux Mulliez de payer car personne ne doit se retrouver à la rue

Brève
07/06/2020

La direction de Picwictoys a annoncé la suppression d’un tiers des emplois du groupe, soit 447 postes. Sur les 63 magasins, 23 devraient fermer leurs portes ainsi qu’un des deux entrepôts. La direction justifie « les mouvements sociaux de l’année dernière ainsi que la crise sanitaire du Covid ».

De mauvais prétextes pour licencier, comme tous les capitalistes le font en cette période de crise de leur système, quand toute une partie de la population a été licenciée ou n’a plus de travail, et se retrouve avec un salaire réduit ou sans salaire. Perdre son emploi aujourd’hui, c’est ne plus avoir de salaire demain !

Les travailleurs de Picwictoys, auparavant Picwic, ont enrichi la famille multimilliardaire Mulliez, à la fortune estimée à plusieurs dizaines de milliards d’euros. Elle a largement de quoi maintenir les emplois et les salaires de tous, en partageant le travail qui reste.

Les dernières brèves