Calais

Un État inflexible avec les migrants et les pauvres !

Brève
02/11/2021

Cela fait 23 jours que dure la grève de la faim entamée à l’église Saint-Pierre à Calais par un prêtre catholique et deux militants associatifs, pour protester contre le sort inhumain fait aux migrants. Ils dénoncent à juste titre le démantèlement régulier par la police de leurs camps de fortune avec le vol systématique des quelques affaires qu’ils possèdent: tentes, sacs de couchage et effets personnels, et ils demandent pour eux l’application de la trêve hivernale.

L’État a répondu par l’envoi d’un médiateur qui n’a rien cédé sur les revendications des grévistes.

Leur grève de la faim continue.

Les dernières brèves