Oise

Unilever – Le Meux : débrayages contre les suppressions de postes

Brève
05/03/2019

Le 28 février et le 3 mars, les travailleurs de l’usine Unilever, spécialisée dans le conditionnement des dentifrices, gels douche et shampooings, ont débrayé contre les projets de réorganisation de la direction.

Il serait question de supprimer tous les postes occupés par les intérimaires. Ce sont ainsi une centaine de travailleurs intérimaires sur les 295 salariés de l’usine qui perdraient leur emploi. Et bien évidemment, comme l’a dit le délégué CGT « après eux, ce sera nous », sans parler du fait que le travail sera « redistribué » et que chacun sera ainsi un peu plus usé au travail.

Il serait question d’une économie de 400 000 euros ainsi réalisé.

Unilever est un grand groupe qui fait des bénéfices et les travailleurs ont mille fois raison de s’opposer à ces attaques patronales.