Hénin-Beaumont

Urgence absolue aux Urgences

Brève
10/07/2021

Cet été, les urgences à Hénin-Beaumont seront fermées la nuit, faute de personnel.

Si aujourd’hui il manque la moitié de l’équipe pour assurer le service des urgences, c’est parce que depuis des années les budgets des hôpitaux sont rognés, qu’il n’y a pas d’embauches et que les agents en congés annuel ou en arrêt ne sont pas remplacés.

En cas d’urgence, les patients devront donc aller à Lens ou à 20 km de chez eux, comme à Seclin ou Douai, dans des services eux aussi surchargés. En pleine crise sanitaire, dans une région où on manque déjà de médecins, fermer des services est criminel.

Alors que cette année le grand patronat s’est gavé de milliards, les hôpitaux n’ont même pas les moyens d’embaucher, de former et d’augmenter les salaires du personnel. Pour cela, il faudra prendre l’argent sur les comptes des capitalistes.

Les dernières brèves