Aisne nouvelle :  Figure du parti Lutte ouvrière à Saint-Quentin, Anne Zanditenas sera candidate pour la 3e fois à la mairie

Article de presse
08/02/2020

L’enseignante mènera une liste composée de personnes souvent en situation précaire, lors des municipales à Saint-Quentin. Avec la volonté de répondre aux besoins des citoyens.

Pour sa 3 e campagne de municipales, Anne Zanditenas entend à nouveau défendre les travailleurs au nom de Lutte ouvrière.

S’appuyer sur les fondamentaux. « Notre liste a pour but de parler aux travailleurs. Elle est composée de retraités de chômeurs et de travailleurs qui ne sont pas nombreux à être en CDI, beaucoup de camarades sont en situation précaire, c’est la réalité du monde du travail à Saint-Quentin », présente Anne Zanditenas.

Après 2008 (au sein d’une liste d’union de la gauche) et 2014 (sous l’étiquette Lutte ouvrière), elle sera à nouveau la candidate du parti Lutte ouvrière pour le scrutin municipal des 15 et 22 mars.

Pour la tête de liste « Faire entendre le camp des travailleurs », cette élection locale ne saurait occulter les enjeux nationaux

Les effets du libéralisme et des politiques gouvernementales sont dans le viseur de LO. « On voit que la crise de 2008 a eu un effet à l’échelle nationale et locale.

Aujourd’hui, c’est l’ensemble de la population qu’on maltraite, on fait toujours tout en fonction du patron. Il y a tout le temps ce raisonnement de financer les patrons pour qu’ils veuillent bien embaucher », affirme la candidate.

Par Julien Gris