L'union :  Municipales Laon : les lignes écologistes des candidats

Article de presse
12/02/2020

Réponse de Jean-Loup Pernelle candidat de la liste Lutte ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs

Jean-Loup Pernelle: «Un maire ne peut rien»

Jean Loup Pernelle (Lutte ouvrière) propose d’aborder le sujet de l’écologie en réfléchissant différemment.

« On nous explique que nous pouvons faire du bien à l’environnement avec des actions individuelles. Évidemment, je n’ai rien contre ce qui tient du bon sens comme utiliser au maximum son vélo ou ne pas jeter des objets non recyclables. Mais la réalité, elle est économique », estime M. Pernelle.

« Le problème, c’est l’organisation de la société. Une petite minorité n’a qu’un seul souci, c’est de faire de l’argent par tous les moyens. On a vu ce que cela a donné avec Volkswagen qui a truqué les logiciels de mesure de la consommation de ses véhicules ! Et là dessus, un maire ne peut rien ».

Jean-Loup Pernelle enchaîne logiquement : « Je ne défendrai pas l’idée qu’un maire peut régler des problèmes qui ne sont pas de son ressort. Il faut que cela soit les populations laborieuses qui changent la société. Tout ce qui a été acquis, l’a été grâce à des luttes. Or, sur beaucoup de plans comme l’environnement, on continue comme si de rien n’était », estime le candidat Lutte ouvrière.

« Aujourd’hui, l’écologie pour nous est un axe majeur car elle indissociable du reste. Finalement, la planète, on ne sait pas de quoi elle va crever en premier. Du réchauffement ou de la guerre qui explosera à cause des tensions politiques et économiques ? ».

article de Yves Klein