RATP - Paris

Attaques en vue contre les salariés

Brève
10/10/2018

Ayant décidé d'ouvrir à la concurrence les lignes de bus de la RATP (agglomération parisienne) à partir de 2024, le gouvernement se prépare à dégrader les conditions de travail. Sous prétexte d'uniformisation entre la RATP et les futurs opérateurs privés, il veut aligner tout le monde sur les pires conditions. Quant aux conducteurs des lignes concédées au privé, ils seraient transférés en même temps que la ligne, sans possibilité de refus.

Après les cheminots, le gouvernement déclare donc la guerre aux travailleurs de la RATP, comme les patrons la mènent à tous les travailleurs. Pour les faire reculer, un seul moyen : se battre tous ensemble, sans corporatisme et en y mettant toutes les forces.