Transports en commun - Île-de-France

Au patronat de payer !

Brève
05/07/2020

Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, affirme qu’il y a 2,6 milliards de perte dans les transports en commun suite au coronavirus. Elle parle de quasi-faillite, menace de ne plus payer la RATP et la SNCF à partir du 8 juillet et demande au gouvernement de prendre en charge les pertes. Le manque à gagner provient, pour un milliard, des entreprises que le gouvernement a exonérées du versement transport à cause du chômage partiel.

Pécresse a aussi demandé à la RATP de faire des gains de productivité, refrain bien connu dans l’entreprise, qui se traduisent toujours par une dégradation des conditions de travail, des effectifs insuffisants à la conduite et des réductions de postes dans la maintenance ou les services administratifs. Le gouvernement et la région se préparent à faire payer les frais de cette crise aux usagers et aux travailleurs des transports d’Île-de-France.

C'est au patronat qui a besoin de transports pour amener les salariés sur le lieu de travail de payer !

Les dernières brèves