AXA

Bla-bla-bla chez AXA

Brève
24/11/2022

Chez Axa, dès que les salariés parlaient d’augmentation de salaire, la direction répondait réunion de négociation du 17 novembre. Elle voudrait faire croire qu’elle négocie, mais elle ne cède que ce qu’elle a prévu. Pour 2022 au final, rien. Les salariés ont donc perdu du salaire réel avec des augmentations générales de 0,6 % pour les cadres et 1,4 % pour les non cadres, face à une inflation officielle de 6,2 %, en dessous de la réalité.

À compter du 1er janvier 2023, la direction ne proposerait que 1,7 % d’augmentation générale pour les cadres et 2,7 % pour les non cadres. Pourtant, de l'argent, il y en a dans les caisses d'AXA, il suffit de prendre sur les profits plutôt que d'arroser les actionnaires.

Les salariés de la SOGAREP (une filiale Axa de Touraine) ont débrayé à plusieurs centaines pour dénoncer leurs bas salaires et exiger leur augmentation. C’est pour le reste des salariés d'Axa un exemple à suivre, le seul langage que la direction comprend : la force collective des travailleurs pour lui imposer la satisfaction de leurs besoins.

Les dernières brèves