Notre-Dame

Des politiciens unis dans l'exploitation politique

Brève
20/04/2019

L'incendie de Notre-Dame, monument millénaire et bijou architectural, suscite une émotion légitime.

Mais cette émotion a été immédiatement instrumentalisée afin de créer une unité nationale et nous faire serrer les rangs. De Le Pen à Mélenchon, ces dirigeants politiques déplorent avec les mêmes mots la destruction d'un « symbole de la France ». Mélenchon réclame une trêve des élections. Macron faute de mieux, se pose en reconstructeur de l'édifice... pour les décennies à venir. Le milliardaire Pinault annonce un chèque d'au moins 100 millions d'euros. Ce qui n'écornera guère sa fortune.

Les travailleurs et la population laborieuse n'ont rien de commun avec toutes ces génuflexions de circonstances, et avec ceux qui voudraient que tout le monde communie autour d'un même drapeau tricolore. N'oublions pas que leurs ancêtres politiques n'ont pas hésité à mettre Paris à feu et à sang, pour écraser la Commune en 1871.