Hôpital Pitié-Salpétrière - Paris

En attendant la deuxième vague

Brève
26/09/2020

Après un été aussi éprouvant qu’à l’habitude et des vacances qui ont tout juste permis de récupérer de la tension et de l’épuisement de la première vague, la galère due au manque de personnel continue. L’hôpital n’a pas embauché de personnel supplémentaire ni même d’intérimaires. Si aujourd’hui obtenir un masque n’est plus un problème, les stocks d’autres matériels n’ont pas été reconstitués.

Chacun craint donc cette deuxième vague et s’attend à ce que la pillule soit encore bien plus amère. Chacun craint aussi qu’il faille de nouveau reporter opérations et traitements pour récupérer les lits et le personnel à affecter au Covid.

Cette situation est stressante et révoltante. Les revendications d’ouverture de lits, d’effectifs et de matériel supplémentaires sont plus qu’urgentes. Il manque toujours les vraies augmentations de salaire dont ont besoin les hospitaliers, comme tous les travailleurs.

Les dernières brèves