Total - Grandpuits

En grève

Brève
15/01/2021

Les salariés de la raffinerie Total de Grandpuits, en Seine-et-Marne, sont en grève depuis lundi 4 janvier contre un plan de suppressions de 150 emplois sur les 400. En réalité, avec les sous-traitants, les grévistes estiment que 700 emplois vont disparaître. De plus, depuis des années les conditions de travail deviennent plus dangereuses du fait de la réduction de la maintenance du site.

La direction voulait que les salariés commencent à dégazer les installations de raffinage en préparation de leur arrêt, qui doit intervenir en mars. Ils ont refusé en répondant par la grève avec piquet 24 heures sur 24, une équipe réduite assurant, comme dans toutes les grèves qu’ils font, une surveillance des installations classées Seveso.

Alors que le groupe Total réalise d’énormes profits, les travailleurs de Grandpuits sont déterminés à se battre pour qu’il n’y ait pas de suppressions d’emplois.

Les dernières brèves