Sans-papiers Roissy

Halte aux expulsions

Brève
27/05/2019

Le 19 mai, plusieurs centaines de sans-papiers ont envahi le terminal 2 de l’aéroport de Roissy à l’appel des collectifs La Chapelle debout et Gilets noirs, pour dénoncer les expulsions dont ils sont victimes et la façon dont ils sont traités en général.

Ces hommes et ces femmes en situation irrégulière souhaitaient s’adresser au Premier ministre, Edouard Philippe, ainsi qu’au PDG d’Air France pour demander à la compagnie aérienne de « stopper toute participation financière, matérielle, logistique ou politique » aux reconduites à la frontière. « En 2018, plus de 1 000 personnes ont été déportées depuis le seul centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot », ont-ils dénoncé.

Cette situation est aggravée par une série de lois et règlements comme le règlement dit « Dublin III », qui sont autant de freins à la possibilité de bénéficier du droit d’asile. Les dirigeants des États européens refoulent vers leur pays d’origine des hommes et des femmes qui fuient la guerre et la misère dont ces dirigeants portent pourtant la responsabilité. Les migrants veulent seulement trouver un pays dans lequel ils pourraient se sentir en sécurité, travailler et vivre dignement. Ils doivent pouvoir le faire en toute liberté. Il faut imposer la liberté de circulation et d’installation pour toutes et tous !

Les dernières brèves