Manifestation contre les violences policières

Justice pour George, Adama et les autres vicitmes !

Brève
06/06/2020

Malgré l’interdiction de tout rassemblement par le préfet de police, 20 000 personnes se sont mobilisées devant le palais de justice de Paris pour dénoncer les violences policières. Au même moment, une expertise indépendante est venue contredire la version officielle de la police concernant la mort d’Adama Traoré, en juillet 2016, lors d’une interpellation par des gendarmes du Val-d'Oise. C’est le placage ventral par les policiers qui aurait entraîné la mort de ce jeune homme noir. D’autres villes ont également été le siège de manifestations.

Cela fait écho aux manifestations qui sont en train de se dérouler dans de très nombreuses grandes villes des Etats-Unis, contre le racisme qui frappe la population noire avec encore plus de violence et d’impunité que de ce côté-ci de l’Atlantique.

Le poison raciste parmi les forces de police, aux Etats-Unis –même si quelques policiers ont mis un genou à terre en signe de solidarité avec les manifestants- comme ici et ailleurs, ne peut qu’engendrer une colère légitime et profonde.

Les dernières brèves