RATP - Paris

La contestation n'est pas près de s'arrêter

Brève
30/01/2020

Dans les manifestations, toujours aussi dynamiques et déterminées, le sentiment général était d’abord la fierté d’avoir tenu en grève pendant une durée historique : le vendredi 24 janvier était le 51e jour de grève pour ceux qui n’avaient pas repris depuis le 5 décembre, et la grève continuait jusqu’à mercredi 29, voire vendredi 31, pour le dernier carré.

Les liens de solidarité tissés entre les grévistes, les moments forts vécus tout au long de cette grève, toutes et tous en parlent avec émotion. Comme l’a dit un gréviste du dépôt de bus de Montrouge : « Il y a un avant cette grève et il y a un après. Je ne serai plus jamais le même homme ! »

Tous les travailleurs mobilisés sont aussi convaincus que le mouvement de contestation contre la réforme des retraites reste vivace et va continuer, même si la grève reconductible a pris fin au cours de la semaine précédente dans la plupart des secteurs de la RATP. Ils revendiquent toujours le retrait de la réforme des retraites, la seule revendication juste.

Les dernières brèves