Université Paris 1 (Paris 13e)

La grève du nettoyage continue

Brève
01/12/2022

 

Les quatorze salariés titulaires de la société Arc-en-ciel qui font le nettoyage sur le site de l’université Paris 1-Tolbiac sont en grève depuis le 7 novembre. La grève a démarré suite au licenciement de leur responsable de site, qui avait refusé une réorganisation visant une diminution d’effectifs.

Les grévistes revendiquent la réintégration de ce responsable, la fin des menaces par la société Arc-en-ciel. Ils dénoncent le non-paiement d’heures supplémentaires, les contrats antidatés, l’absence de primes et les retards de paiement et revendiquent un treizième mois.

Tous les jours, les grévistes tiennent un piquet de grève dans le hall et reçoivent le soutien d'étudiants et membres du personnel. La direction de l’université se défausse de toute responsabilité dans la situation mais a fini par recevoir les grévistes après deux semaines de grève sans s’engager à rien, alors que les diminutions d’effectifs découlent du contrat signé par l’université avec Arc-en-ciel en 2021. La direction d’Arc-en-ciel n’a cédé que sur une petite partie des revendications.

Fin novembre, la grève continuait donc.

Les dernières brèves