Park Hyatt - Paris

La grève tient bon

Brève
08/12/2018

En grève depuis le 25 septembre, les salariés du Park Hyatt Paris Vendôme ont voté majoritairement la poursuite du mouvement jusqu’au 21 décembre. Ce sont majoritairement des salariés de la société sous-traitante STN qui mènent la grève. Ils exigent leur intégration dans le personnel de l’hôtel et ont été rejoints par une dizaine de salariés de celui-ci, qui revendiquent une augmentation de salaires de 3 euros de l’heure.

Les salariés ont également demandé la garantie de garder des délégués de proximité. Ils ont ajouté la revendication du départ de la gouvernante générale. Outre son harcèlement permanent du personnel, elle était venue sur le piquet de grève pour donner à l’huissier les noms des grévistes présents. 

Une nouvelle intervention policière a eu lieu dans la semaine. Les policiers, qui voulaient s’emparer une nouvelle fois du matériel de sonorisation des grévistes, ont fait chou blanc. Les grévistes sont déterminés à maintenir la pression jusqu’aux fêtes de Noël.