Safran - Villaroche - Seine-et-Marne

Le mouvement pour les 200 euros nets tient bon !

Brève
31/03/2022

Dans cette usine assemblant des moteurs d‘avions, le mouvement de débrayages pour 200 euros nets d’augmentation de salaire est maintenant dans sa huitième semaine et la détermination est toujours là.

Pendant l’heure de débrayage, des ouvriers se montrent dans l’usine, ralentissent la sortie des moteurs où se rassemblent au rond-point d’entrée du site. Là, la police leur a demandé qui était le chef. Réponse : nous sommes tous des chefs ! Des cadres dirigeants organisant une réunion ont eu droit à une surprise : une trentaine d’ouvriers d’un secteur sont montés sur la scène prévue pour le diaporama patronal en arborant des tee-shirts qu’ils avaient fait eux-mêmes avec écrits dessus : 200€ nets par mois.

La direction a envoyé il y a deux semaines une lettre recommandée de rappel à l’ordre à 200 salariés. Si le but était d’impressionner, ça a raté. Ceux qui avaient été oubliés étaient déçus : pourquoi moi je n’ai rien reçu alors que je débraye ?

Les dernières brèves