Hôpital Pitié-Salpétrière - Paris

À l'heure de la deuxième vague

Brève
07/11/2020

À l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, les hospitalisations pour Covid se sont multipliées dès la semaine du 26 octobre.

Les médecins pensaient pouvoir se contenter de transformer une ou deux salles de leur service en salles Covid, avec l’idée de répartir les patients de cette deuxième vague entre les services. Mais le nombre de patients à hospitaliser a tellement augmenté qu’il a fallu aller bien au-delà des prévisions.

Les opérations non urgentes ont été en partie déprogrammées. Certaines consultations ferment totalement ou en partie, avec la mise en place de la téléconsultation.

Tout cela met encore une fois en évidence le manque de lits dans les hôpitaux. En 1991 il y avait 2 400 lits à la Pitié-Salpêtrière. Aujourd’hui, il y en a 1 600. La différence, ce sont autant de lits qui manquent pour accueillir les patients Covid en plus des autres, faisant perdre à tous des chances d’être bien soignés.

Les dernières brèves