Boiron - Pantin

Non aux suppressions d'emplois et aux fermetures de site

Brève
26/09/2020

Après l’annonce de 646 suppressions d’emplois sur 2 312 par les dirigeants des laboratoires Boiron, une journée de grève et de mobilisation a eu lieu mercredi 16 septembre.

À Pantin, en Seine-Saint-Denis, où le site de distribution compte une cinquantaine de travailleurs, la mobilisation a été réussie.

La direction de Boiron prend pour prétexte le déremboursement par la Sécurité sociale des produits homéopathiques pour procéder à des licenciements et des fermetures de sites. Mais a famille Boiron a accumulé une belle fortune – elle est parmi les 500 plus riches de France – et elle distribue des dividendes à ses actionnaires, 17 millions cette année.

Ces licenciements et ces fermetures de site n’ont aucune justification. Quant aux salaires, les travailleurs en grève en soulignaient la maigreur.

 

Les dernières brèves