Mort d'Adama Traoré

Nouvelle expertise qui contredit la police

Brève
19/03/2019

En 2016, Adama Traoré était mort étouffé lors de son interpellation par les gendarmes en banlieue parisienne. La justice avait refusé de condamner les gendarmes, qu'une expertise médicale bidon dédouanait. Et les juges avaient refusé une contre-expertise.

La famille s'est adressée à quatre professeurs de médecine qui concluent que le décès résulte bien de l'interpellation et que les gendarmes devraient aller devant la Cour d'Assises.

Ainsi, peut-être, la justice pourra être enfin faite.